4 inventions qui ont tout changé

Quand on y regarde bien, certaines avancées technologiques ont grandement influencé l’évolution de la grimpe en général. Regards sur quelques éléments qui ont façonné notre sport.

La corde de nylon
Avant l’arrivée de la corde de nylon dynamique, les alpinistes et rochassiers utilisaient la bonne vieille corde de chanvre. Il était alors évident que la chute n’était pas considérée comme une option! L’arrivée en 1954 de la corde de nylon par Elderid et de la corde dynamique en 1960, a éventuellement changé les mentalités.

Les protections amovibles
Pendant un grand nombre d’années, la grimpe s’est effectuée sur les bons vieux pitons, enfoncés à coups de marteau. L’arrivé des coinceurs et, peu de temps après, des excentriques et mécaniques (cams) a révolutionné les styles de grimpe. A partir de là, l’escalade en libre est devenue la nouvelle norme. Fini l’artif, maintenant c’est la forme athlétique qui est préconisée.

Le boulon a expansion
La bonne vielle bolt! Non-amovible, permanente et sécuritaire. Le boulon à expansion a mis au monde le sport climbing! Parfois en conflit avec les protections amovibles, parfois adoré, parfois contesté, le boulon à expansion demeure tout de même un changement majeur.

Le piolet à manche court
Les premiers piolets à manche court repensés par Yvon Chouinard ont eux aussi influencé les pratiques de l’époque. Fini le découpage de marche et bienvenu à l’escalade de glace. Éventuellement on a recourbé les manches pour plus de confort et d’aisance. Sans cet apport technique, le mixte, la glace, et toutes les variantes aériennes n’auraient vu le jour.

Mentions spéciales
Les vêtements synthétiques, les gommes résinées (sticky rubber), l’ATC, le GriGri, le harnais ajusté, les salles d’escalade intérieur, la craie, les vis à glace. J’en oublie? Si oui, listez-les ici-bas!

Source : je me suis inspiré de l’article suivant sur RockClimbing.com

9 Comments on "4 inventions qui ont tout changé"

  1. Très bonne compilation!
    POur moi, le plus épatant est la manière dont les Paul Laperrière et les Louis Babin ont appliqué ces inventions aux défis unique que posaient les rochers du Québec dans les années 1970 et 1980!

  2. Au risque de provoquer la controverse, chose que je n’oserais jamais faire, je dirais que ces nouvelles trouvailles sont moins importantes pour l’évolution de notre sport que les évolutions dans l’ETHIQUE et dans la PREPARATION pour l’escalade.

    1. Inspection avant escalade. En 1970, inspecter une ligne en rappel était considéré comme étant hérétique, un vol pur et simple d’une potentielle VRAI, première – tu pars d’en bas et tu te rends en haut – rien d’autre n’était acceptable.

    2. Gyms d’escalade. Sans eux, le sport ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.

    3. Essais multiples avec chute. Dans les années 60 il y avait une règle simple: Le premier de cordée ne tombe pas. Point à la ligne.

    4. Pose préalable de protections. Une autre hérésie depuis longtemps tombée dans l’oubli.

  3. Y est bîn trop lousse ce noeud-là (sur la photo), moi j’gage 5 piastres qu’il va se défaire dans le 2e pitch.

  4. PA – t’a perdu ta gageure… Il ne s’est pas défait.

  5. PA, Ian a raison … il a juste grimpé le 1er pitch.

  6. C’est une elle et elle a grimpé les 6 pitchs et en a leadé 3!

  7. Bon si c’était toi j’dirais que ça aide de tomber à la 1e pro pour reserrer son noeud, mais j’vais me garder une petite gêne puisque j’ignore de quelle « elle » on parle 😀

  8. Le condom en latex – excellente source de protection

  9. Tout comme l’abstinence

Leave a comment