7 Voies époustouflantes au Québec

Pas nécessairement difficiles, ces voies offrent aux grimpeurs de l’émotion. Soit que la vue y est spectaculaire ou alors que le vide y est omniprésent. Hormis 1 ou 2 voies, la majorité est accessible aux tradeurs débutant capables d’évoluer en multi-longueur. Allez, visiter le Québec on a tant de belles parois à grimper!

L’Arrête (5.5) Les Palissades
Jadis une voie de trad, elle est aujourd’hui bolté sur toute sa longueur. On peut quasiment la faire en courant! Mais il demeure que la ligne est extrêmement esthétique. Les néo-tradeur pourront aussi aller s’y exercer en omettant d’utiliser les ancrages!

L'Arrete

Ian Bergeron et Rébecca Ouellet sur l’Arrete aux Palissades

La voie de Boiselle (5.6) Grand Morne
Autre voie très accessible mais inégalé en terme de gaz! Comme le dit le topo, le vide après le relais en a fait reculer plusieurs. Sensations assurées! Engagez-vous qu’il disait!

En rappel au Grand Morne

En rappel au Grand Morne

La Piquette (5.6) Grand Morne
La grande classique du Grand Morne. On la retrouve d’ailleurs en une du topo. La traverse est savoureuse et donne des émotions tant au premier qu’au second de cordée. Au premier de bien protégé son second…

Piquette

L’auteur dans la seconde longueur de Piquette au Grand Morne

Hals und Bein bruch (5.7) Gros Bras/Grands Jardins
Bien que la cote ne soit pas élevée, cette voie offre plusieurs défis même au plus aguerris. Quelques mouvements délicats dans la première longueur, peuvent en rebuter quelques-uns. Par la suite, la navigation sur cette immense massif demande une bonne dose de sang-froid et de jugement. Ne négligeons pas la roche lousse et le lichen. Typique du Gros Bras!

Patrick Cadieux semble surpris par le rocher!

Hals und Bein bruch

La Ligne Jaune (5.7) Weir
Belle voie facile également que l’on peut faire en 2 longueurs de cordes (cordes de 70 m recommandées). La traverse et évidemment la cheminée de la fin sont les passages clés de la voie. Facile quand elle est sèche, moins évidente humide. Une superbe vue sur les antennes paraboliques en prime!

La Ligne Jaune

Au départ de la Ligne Jaune

Tache Blanche (5.10c) Dôme/Grands Jardins
La Tache Blanche combine des techniques de « face climbing » et de dalles. Les prises sont rares, tout comme certain placements de protection. Les runouts ont aujourd’hui été protégés avec quelques plaquettes. De toutes les voies que j’ai faite, celles-ci est certes celle qui m’a le plus fait mal aux orteils! Certainement une des plus belles voies que j’ai eu la chance de faire.

Parcours de la Tache Blanche

Parcours de la Tache Blanche

Les Grands Galets (5.12d ou A3) Cap Trinité
Tout le monde la connait, c’est certainement la voie mythique du Cap Trinité. 5.12d pour les intimes et A3 pour la majorité. Une belle voie d’artif à faire sur deux jours avec, en prime, le Saguenay à vos pieds. Si je me rappel bien, la 6e longueur m’avais donnée tout une frousse! En jumar, après un pendule, avec 300 mètres de vide… « Ton relais est solide » avais-je demandé à Yan, « Attends, je vais regarder », m’avait-il répondu en bon farceur. Mon cœur s’était arrêté quelques secondes… Bref, à faire une fois dans sa vie!

Patrice Cloutier a la sortie de la 6e longueur de Les Grands Galets

Patrice Cloutier a la sortie de la 6e longueur de Les Grands Galets

2 Comments on "7 Voies époustouflantes au Québec"

  1. Deux des voies nommées ici s’y trouvent… Vidéo aérienne du Morne:

    https://vimeo.com/130052526

  2. Faut que j’aille au Grand Morne. J’ai fait toutes les autres :-O

Leave a comment