9 crags printaniers au Québec

Par Mathieu Drouin et Ian Bergeron

Tanné du plastique? Vos piolets vous ennuient? Envie de toucher de la vraie roche? Voici une suggestion de sites accessibles tôt au printemps. De quoi chanter que soleil vous chauffe la couenne… heureux d’un printemps!

9- Mont de l’Ours – Charlevoix
L’approche se fera certainement sur la neige, mais les parois seront sèches! Orienté franc ouest, mieux vaut préconiser une grimpe en après-midi. En trad seulement!

Le Mont de l'Ours à la fin Mars

Le Mont de l’Ours à la fin Mars

8- Grand Morne – Estrie/Beauce
Certains secteurs du Morne sèchent assez vite et sont orientés sud-ouest. Parfait pour du trad de début de saison.

Grand Morne

Grand Morne

7- Lac Larouche – Estrie
J’avais initialement mis Orford mais c’est officiellement fermé jusqu’au 1 mai. Alternativement le Lac Larouche, orienté vers le sud, est accessible et les conditions y sont déjà très belles. Par ici pour le topo!

6- Pylone et Champlain – Québec
Petit sites, aisément accessible, sèche très tôt en saison!

5- Condor à Val David – Laurentides
Je me souviens avoir grimpé l’aiguille en mars. L’approche très courte fait en sorte que, si c’est mouillé, on ne s’est pas trop fait suer pour aller voir!

Secteur de l'Aiguille à Val David

Secteur de l’Aiguille à Val David

4- Mont Wright – Québec
Le damier (mur du bas) sèche très rapidement et permet un peu de trad et de moulinette tôt en saison. Quant au mur du haut, il est parfois humide mais l’écoulement se termine rapidement. Au pire, on apporte son matelas et on fait un peu de bloc!

3- Homecliff – Outaouais
Bien que le site soit petit, il sèche rapidement et son orientation sud et son peu d’enneigement permettent d’y grimper très tôt. On s’informe au Club Alpin de l’Outaouais pour tous les renseignements.

2- Julien Labedan – Laurentides
Magnifique petit site avec une approche de 30 secondes. On se gèle les doigts? On peut aller se réchauffer les mains dans la voiture! Franc sud, il y fait chaud lorsqu’ensoleillé.

1 – Weir (Mont Larose) – Laurentides
Tout le monde est d’accord, au printemps, c’est à Weir que ça se passe! Comme le chantait les Doors: « People are Weir, when you’re a climber… Faces are dry, when you’re climber… »

Weir - Mont Larose - Laurentides

Weir – Mont Larose – Laurentides

Mention spéciale à Rumney et au Gunks qui, selon certains, seront un jour annexé au Québec. Trump un jour, Rumney pour toujours!

1 Comment on "9 crags printaniers au Québec"

  1. Le Club d’Escalade et de Montagne des Appalaches nous informe que:

    Attention! Danger, chute de glace au Grand Morne. Il y a encore beaucoup de neige au sol, d’écoulement d’eau et de glace au sommet de la paroi. Le beau temps des prochains jours risquent d’augmenter rapidement les chutes de glace. Il sera plus prudent d’attendre début mai avant de grimper au Grand Morne. Prenez note que le couple de faucon est de retour, des secteurs d’escalade seront fermés prochainement. suivez la page du CEMA pour plus d’info sur les conditions.

Leave a comment