Abécédaire de l’escalade

Je trouvais amusant de chercher un terme lié l’escalade pour les 26 lettres de l’alphabet. Peut-être ne serez-vous pas d’accord avec mes choix?

Alpinisme, ou la mère de toutes les sous-disciplines d’aujourd’hui!

A pour Alpinisme. L'auteur au Kang Yatse (Inde).

A pour Alpinisme. L’auteur au Kang Yatse (Inde).

Corde, notre ligne de vie

Bloc, synonyme de puissance et de crash-pads.

Dégaine, vaillante compagne de la corde!

Enchainer une série de problèmes ou une voie

Falaise, notre terrain de jeux

Grigri, pour la sécurité

Himalaya mon amour!

Illimani (6402m) en Bolivie

Jumars, pour tout bon artificier

K pour K2, sommet encore ingravis par un Québécois.

K pour K2

K2, dont le sommet n’a pas encore été atteint par un Québécois

Laurentides, chaine montagneuse qui contient plusieurs de nos terrains de jeux!

Moulinette, ou comment apprendre à grimper en sécurité

Nœuds, indispensables dans notre sport

Ojos del Salados (6885m) second plus haut sommet des Amériques

Prusik, pour bien rappeller

Q pour Quartzite à Kamouraska

Q pour Quartzite à Kamouraska

Quartzite, comme dans ortoquartzite, la roche adorée de Kamouraska

Rappel, car il faut bien redescendre

Sandbag, version moderne de cote old-school!

Topo, sans lequel bien des grimpes deviennent une aventure

UIAA – Union International des Associations Alpinistes

R comme dans Rappel! Tout ce qui monte doit redescendre!

R comme dans Rappel! Tout ce qui monte doit redescendre!

Varappes, car tout est une question de friction

WTF, expression qui accompagne souvent le Sandbag

X marque le spot (désolé je n’ai rien trouvé!)

Yosemite, la Mecque de la grimpe

Zipper, vous ne voulez pas que ça vous arrive…

3 Comments on "Abécédaire de l’escalade"

  1. Version Québecoise (première ébauche). D’autres idées?:

    A – Arian: Se dit d’un grimpeur super enthousiaste qui veut toujours aider. Application: « Arrête de faire ton Arian! »

    B – Bretteux: Grimpeur du Saguenay qui est lent.

    C – Classique: Voie hyper mal cotée parce que le rocher est complètement poli à force d’être grimpé. Exemples: Chico, Sceptre.

    D – Dégaine: Deux mousquetons reliés par une sangle cousue qui est complètement inutile sans les dits mousquetons.

    E – Essai: Tentative avortée.

    F – Face: Section de paroi ennuyant et sans réel intérêt à moins d’y trouver des plaquettes. S’il y en a, voir « C ».

    G – Gervais: Là ou les fissures sont boltées.

    H – Harnais: Accessoire qui aide à mettre en valeurs les attributs masculins.

    I – Ian: Coureur qui grimpe de temps en temps.

    J – Jardinage: Synonyme de « Escalade d’aventure ».

    K – K2: Montagne mythique qui n’existe pas dans la réalité. C’est la seule raison qui peut expliquer pourquoi aucun Québecois ne l’a jamais grimpée.

    L – Lichen: L’ennemi juré de l’ouvreur.

    M – Moumoune: Grimpeur qui sue dès qu’il est à plus d’un mètre au dessus de sa dernière protection. Voir « S »

    N – Nono: Grimpeur de Trad.

    O – Ouvreur: Grimpeur un peu fou qui aime inventer des noms bizzares.

    P – Plaquette: Dommage permanent fait volontairement au rocher avec l’excuse qu’elle permet à l’humain de faire de l’escalade sans risque de blessure. Dans le domaine de la nutrition, équivalent à « Aliment génétiquement modifié ».

    Q – Quétaine: Cet abécédaire.

    R – Rolo: Collation délicieuse que tout bon grimpeur devrait toujours avoir dans son sac et librement partager avec tous les autres grimpeurs, surtout les grands tradeux.

    S – Sporteux: Voir « M »

    T – Tradeux: Voir « V »

    U – Unis: Le mythe grandissant que les conflits entre grimpeurs québecois sont chose du passé.

    V – Vieux: Grimpeur passé date. A éviter.

    W – Wow! Expression commune à tous ceux qui arrivent pour la première fois au pied du Cap Trinité

    X(XX) – Grimpeuse en G-String.

    Y – Yeah!: Cri du coeur après un passage difficile.

    Z – Z-Clip. Grimpeur qui a des problèmes de maniement de corde.

  2. Intéressant de voit que tu connais ton alphabet, LamontagnedeGatineau.

    et oui je dois admettre que j’ai une habilité exemplaire a manier les cordes et produire des noeuds digne d’une oeuvre d’art.

  3. X – Cote de la qualité de protection d’une ligne de trad dans laquelle tu ne veux pas tomber

Leave a comment