Attention aux vieilles sangles

Photo: James Eckardt/RMRU

Il y a une quinzaine de jours, deux grimpeurs ont perdu la vie en Californie alors qu’ils descendaient en rappel à Tahquitz Rock. La cause de leur chute, la rupture de la sangle du relais. Il s’agissait du second accident avec une cause commune cette année dans la région. En effet, en mars à Joshua Tree, Tina Fiori, 50 ans, a perdu la vie aussi par ce que la sangle de son relais a cédé.

Dans le cas de l’accident de Tahquitz Rock, l’enquête a déterminé que les mousquetons étaient correctement placés et que les nœuds au bout des cordes avaient été fait. C’est la sangle, placé autour d’un arbre, qui a cassé lorsqu’elle a été mise sous tension. On parle d’une vieille sangle en nylon, décolorée par le soleil et probablement très affaiblis par les rayons UV et les intempéries (voir photo).

Qui n’a pas déjà rappelé sur une vieille sangle? Une pratique douteuse à proscrire. Certes nous économisons quelques dollars en sangle de nylon, mais à quoi nous servirons cet épargne une fois mort?

La sangle de Tahquitz Rock | Photo: James Eckardt/RMRU

Photo: James Eckardt/RMRU

Be the first to comment on "Attention aux vieilles sangles"

Leave a comment