Au tour de Sail d’éprouver des problèmes

Après La Cordée et MEC ce printemps, c’est au tour de Sail Plein Air de se protéger de ses créanciers. Norman Décarie a déclaré que « les conséquences de la pandémie, comme la fermeture des magasins pendant deux mois, ont ajouté une pression supplémentaire sur nos liquidités et notre santé financière ». M. Décarie a aussi ajouté que les géants comme Walmart et Canadian Tire ont pu continuer à vendre des articles de plein air contrairement aux magasins spécialisés.

Sail exploite 8 magasins au Québec de même que 4 succursales Sportium.

Be the first to comment on "Au tour de Sail d’éprouver des problèmes"

Leave a comment