Bras de fer à la Cour Suprême de la C.B. pour MEC

Depuis hier (28 septembre) la Cour Suprême de la Colombie Britannique tient des audiences sur la vente de MEC à Kingswood Capital, une société privée d’investissement de la Californie. Des groupes opposés à la vente ont demandé à la Cour de suspendre la transaction qui ferait passer les actifs de la COOP à Kingswood.

Le groupe Sauvons MEC a récolté 139 000 signatures dans une pétition visant à sauver la vente des actifs de la Coopérative. Ils ont aussi récolté un fonds juridique d’environ $100 000. Sauvons MEC demande à la Cour un sursis de deux semaines afin de pouvoir soumettre une contre-proposition.

Quant à Kingswood Capital, ils argumentent que Sauvons MEC n’a pas les capacités nécessaires, ni les ressources, pour redresser MEC. Les avocats de la société privée plaident pour une vente rapide afin de minimiser les pertes financières hebdomadaires importantes.

Autre point de litige entre Sauvons MEC et Kingswood, l’embauche de Jay Taylor comme futur PDG de MEC. Ce dernier est l’actuel PDG de LALO Tactical, un entreprise qui fabrique du matériel (vêtements, bottes, etc) pour le militaire et paramilitaire.

Be the first to comment on "Bras de fer à la Cour Suprême de la C.B. pour MEC"

Leave a comment