C’est reparti en France

A partir du 13 mai 2020, les guide de montagnes français seront autorisés à reprendre leurs activités de manière modérée et progressive. Évidemment des règles de distanciations sociales et d’hygiène devront êtres mises en place. Des recommandations à suivre ont aussi été diffusé pour les guides et participants aux sports de montagne. Pour l’instant, au Québec, on a peu – voire pas – de signaux sur ce qui s’en vient.

Voici les nouvelles règles dans l’hexagone :

Bloc
• Privilégier la magnésie liquide contenant de l’alcool moins volatile que la magnésie en poudre ;
• L’utilisation d’un masque lors des phases de parade est recommandée ;
• Privilégier une utilisation individuelle des crash-pads ;
• Recouvrir le crash-pad d’une protection (type serviette) individuelle si les crash-pads sont utilisés par plusieurs grimpeurs ;
• Utiliser son sac à magnésie et ses ustensiles de nettoyage (brosses…) de manière strictement individuelle ;
• Se nettoyer les mains à l’eau et au savon bio dégradable quand cela est possible, sinon au gel hydro-alcoolique, entre chaque essai dans les blocs ;
• Nettoyer régulièrement son matériel individuel (crash-pads, sac à magnésie, brosses, chaussons).

Voies d’une longueur
• Privilégier la magnésie liquide contenant de l’alcool moins volatile que la magnésie en poudre ;
• L’utilisation d’un masque lors des phases de regroupement éventuel est recommandée ;
• L’utilisation de gants lors des phases d’assurage est recommandée ;
• Utiliser ses équipements de protection individuel (EPI) personnels (corde, baudrier, dégaines…) ;
• Utiliser son sac à magnésie et ses ustensiles de nettoyage (brosses…) de manière strictement individuelle ;
• Entre chaque voie, se nettoyer les mains à l’eau et au savon bio dégradable quand cela est possible, sinon au gel hydro-alcoolique.

Voies de plusieurs longueurs
• Privilégier les cordées de deux (plutôt que trois) ;
• Choisir une voie où il n’y a pas d’autres cordées engagées ;
• Si c’est le cas, garder un espacement d’une longueur minimum entre les cordées (de façon à ce que les membres de cordées différentes ne se retrouvent jamais ensemble au même relais) ;
• L’utilisation d’un masque lors des phases de regroupement éventuel est recommandée ;
• L’utilisation de gants lors des phases d’assurage est recommandée ;
• Utiliser ses équipements de protection individuel (EPI) personnels (baudrier, matériel d’assurage) ;
• Se nettoyer les mains (gel hydro-alcoolique) entre chaque longueur ;
• Privilégier la magnésie liquide contenant de l’alcool moins volatile que la magnésie en poudre.

Alpinisme
• Adapter la taille des cordées à l’itinéraire choisi et notamment aux possibilités d’espacement ;
• Eviter les regroupements (notamment au sommet), dans la mesure du possible ;
• Quand les regroupements ne peuvent être évités, respecter une distance d’un mètre entre les pratiquants et porter un masque ;
• Pour les phases d’escalade de relais à relais, se référer aux recommandations de pratique : « escalade en voies de plusieurs longueurs » ;
• Utiliser ses équipements de protection individuel (EPI) personnels (baudrier, matériel d’assurage) ;
• Augmenter les distances (cinq mètres minimum) en cas de forte ventilation des pratiquants liée à l’effort ou l’altitude ;
• Dans le cas des sorties avec nuits en montagne :
1. Les nuitées en refuge non gardé sont fortement déconseillées pour raisons sanitaires ;
2. Pour les nuitées en refuge gardé, se référer aux préconisations des gestionnaires ;
3. Les nuitées en bivouac dans le respect des règlementations en vigueur restent possibles en respectant les gestes barrières essentiels (distanciation, lavage des mains…).
• Chaque pratiquant est invité à se munir d’un masque qui pourra être porté lors de regroupements ou croisements inévitables ;
• L’utilisation des gants en permanence (en dehors d’éventuels passages d’escalade techniques) est recommandée.

Via ferrata
• Privilégier les cordées de deux avec une distance de cinq mètres minimum entre les pratiquants ;
• Eviter les regroupements, dans la mesure du possible ;
• Quand les regroupements ne peuvent être évités, respecter une distance d’un mètre entre les pratiquants et porter un masque ;
• Utiliser ses équipements de protection individuel (EPI) personnels (baudrier, longe) ;
• L’utilisation des gants en permanence est recommandée et ceux-ci doivent être nettoyés régulièrement.

1 Comment on "C’est reparti en France"

Leave a comment