Comment grimper de la glace délicate

Stas Beskin démontre sa technique | Photo: Francis Fontaine

Stas Beskin, que l’on commence à bien connaitre au Québec, démontre la technique qu’il utilise afin de grimper de la glace précaire. Comme il le dit si bien au début du vidéo, à être utilisé par des grimpeurs expérimentés. Avouons qu’il faut avoir une bonne maîtrise de ses émotions pour grimper sur du petit grattonnage comme il le fait!

4 Comments on "Comment grimper de la glace délicate"

  1. Très, très badass.

  2. Une technique oubliée et enseignée dans Waterfall Ice par Jeff Lowe (1996):
    https://www.youtube.com/watch?v=nDujpX7hQKY (à 34m38s) maintenant combinée aux talents et à l’audace de Stas Beskin. La Route des Baleines (WI7- M9) s’est sûrement faite « scratcher » les fanons!

    Si cette technique gagne en style et en popularité, peut-être verrons nous la prochaine évolution des piolets, manches, longueurs et lames.

  3. Patrice notre encyclopédie de la glace! 🙂

  4. Beau call Patrice! Vraiment hot comment les frères Lowe voyaient juste.

    Hier je suis sorti en courant essayer cette technique. C’était des condtions faciles, la glace était molle. Hehe!

    En tout premier, il faut dire que nous avons déjà tous fait un peu de grattage comme ça, surtout en secondant ou sur une voie où les trous sont évidents. On a tous grattouillé dans un creux pour faire rentrer la pointe du piolet. La nouveauté c’est de le faire à répétition, sur terrain vierge, en lead. Bref de ne frapper jamais ou presque.

    Ma première impression a été : wow c’est excellent! On gratte un peu, on charge le piolet, on le sent descendre un peu et mordre. On a l’impression d’avancer avec légèreté et overall on utilise moins d’énergie. Je vous recommande fortement de l’essayer! J’ai hâte de voir comment ça va dans des basses températures.

    Tout comme quand on frappe, il faut viser les creux quand on gratte. Quand j’ai gratté sur des bombés (i.e. le fil d’une arete) et ensuite chargé le piolet, la glace a parfois éclatée. Mais jamais dans un creux. Alors c’est la même lecture de terrain d’habitude.

    Un point que j’ai trouvé intéressant vs. la bonne vielle technique de frappe. Quand on frappe, on fracture parfois la motte de glace dans laquelle on pioche. Mais parfois la fracture est limitée et le placement semble bon. Alors tu charges le piolet et il tient. Mais il te reste toujours ce petit doute dans la tête : est-ce que la motte va éclater si je tire trop? Avec la technique du grattage on endommage peu l’environnement et cette doute ne m’est pas arrivée.

    Côte technique, je pense qu’il faut que la lame soit très bien aiguisée. On peut piocher avec une lame ronde mais oublie ça pour le grattage, ça va être long avant de faire un trou. Une petite forme de « griffe de chat » aide car la pointe rentre peu, alors la griffe la fait bien tenir. Je crois aussi qu’il est bon que le profil avant de la lame soit « droite » (comme ceux vendus en magasin) par ce que ça coupe mieux quand on fait le mouvement du grattage vers le haut. Pour les lames que je fabrique, je pense que je vais remettre le profil-avant droit pour cette raison. L’angle aggressif d’en-avant donne avantage seulement pour la technique de la frappe.

    Là où je trouve que cette technique mérite d’être pratiquée, c’est pour la dégrimpe. (Oui oui nous les vieux on insiste!) C’est pratiquement impossible de swinger le piolet à la hauteur des épaules quand on dégrimpe, mais c’est très possible de se scratcher un bon placement.

    Merveilleux quand la simple pensée humaine nous fait progresser non? Il faut dire que l’escalade de glace reste encore très axée sur le matériel. Alors toute pensée qui nous amène vers moins de matériel est une bonne chose. Comme Patrice le dit, est-ce que nous pouvons envisager une autre évolution? Est-ce que les piolets pourraient raccourcir de beaucoup? Si les chats sont capmables de monter sur des surfaces poreuses avec juste leurs griffes, pourquoi pas nous? Est-ce qu’un piolet à trois griffes irait mieux? Est-ce qu’un gant à griffes serait possible? Haha!

    Merci beaucoup à Stas et amis de nous avoir partagé ce petit truc. On pourra y songer pendant qu’on prend un bain de soleil au bord de la rivière cet été. 🙂

Leave a comment