Compétition funeste au Shishapangma

Anna Gutu, Gina Rzucidlo et Tenjen Lama Sherpa. Le Shishapangma à l'arrière plan.

Deux grimpeuses ainsi que leurs guides Sherpa respectifs ont perdu la vie la semaine dernière à la suite d’avalanches au Shishapangma. Les Américaines Gina Rzucidlo et Anna Gutu, de même que les Népalais Migmar Sherpa et Tenjen Lama ont été emporté sur les flancs sur Shishapangma. Les deux américaines étaient engagées dans une lutte pour devenir la première femme américaine à grimper les 14 8000m. Dans les deux cas, le seul sommet qu’il leur restait à grimper était le Shishapangma.

Mingma G, chef du groupe Imagine Nepal, a raconté à ExplorersWeb que la compétition entre les deux femmes était malsaine. Lors de la poussée sommitale, le groupe d’Anna Gutu, qui avait passablement d’avance sur les autres groupes, a dévié de la voie après le camp 2. Le duo Rzucidlo-Tenjen était sur une ligne différente mais progressait aussi à vive allure. Une première avalanche a emporté Anna Gutu, Karma Gyalzen et Migmar Sherpa. Seul Gyalzen a survécu.

Naila Kiani qui a assisté à la scène a dit : «Je suis certain qu’ils (Rzucidlo-Tenjen) ont vu l’avalanche et ils ont dû l’entendre.»

Malgré le drame qui sévissait sur la montagne, le groupe de Gina Rzucidlo a continué à progresser vers le sommet. Peu de temps après une seconde avalanche s’est produite et elle a probablement emporté le duo Rzucidlo-Tenjen. Dans leur cas ils sont déclarés disparus car leurs corps n’ont pas été retrouvé.

Naila Kiani a aussi témoigné «qu’elle est attristé par la mort de ces grimpeurs et grimpeuses, mais que les records ne valent rien si on est plus là.»

Be the first to comment on "Compétition funeste au Shishapangma"

Leave a comment