Encore une histoire sans fin – partie 1

Stephane Lapierre nous présente la première partie de son « photo-roman » sur la genèse du Guide des cascades de glace du Québec, publié une première fois en 1993.

«I have a dream» [Martin Luther King]

Photo: Daniel Lévesque

J’avais 15 ans quand, en décembre 1984, cette photo a été publiée dans la revue Expédition. Yves Laforest y racontait son ascension de la Pomme d’or en compagnie de Daniel Lévesque. Cette même année, cette spectaculaire cascade (numéro deux de la liste de Guy Lacelle des 100 plus belles cascades de glace de la planète) avait attiré ses premiers visiteurs européens: Renato Casarotto (superstar de l’alpinisme dans les années 70 et 80), Giancarlo Grassi (l’un des plus influents glacecadeurs de l’histoire) et Guido Ghigo. C’est l’un d’eux que l’on peut voir ici, sur la chandelle de la Pomme d’or. Un rêve venait de naître dans ma tête d’adolescent. Je devais grimper cette voie !

Photo: Stéphane Lapierre

Francis Côté au pied de la Pomme d’or en mars 1987. Je n’avais jamais vu de photo de l’ensemble de cette grandiose cascade et, au moment de prendre cette photo, un mélange de peur et d’excitation m’habitait. Le lendemain, au coucher du soleil, nous terminions ce qui était probablement la 8e ascension de la voie. Beau cadeau, quelques jours à peine avant mon 18e anniversaire. Remarquez l’absence totale de glace dans la Loutre et le mince filet de glace discontinu sur la droite de la Pomme. Claude Bérubé m’avait parlé de la possibilité d’y ouvrir une voie futuriste.

Image: Stéphane Lapierre

Novembre 1987. Je suis dans le Sud de la France pour grimper du rocher, mais il pleut beaucoup depuis quelques jours. Mon esprit dérive vers ce mince filet de glace surplombant et discontinu dans la vallée de la Malbaie, sur la droite de la Pomme. Est-il seulement possible de la gravir ? Je gribouille ce topo à partir de mes souvenirs. Pour réussir une telle voie, je dois acquérir plus d’expérience dans des itinéraires d’envergure. Je me mets à dresser la liste des cascades de glace et grandes voies mixtes québécoises où je pourrais m’entraîner. Ce sont les premières lignes de texte qui deviendront le Guide des cascades de glace du Québec, publié une première fois en 1993. Deux rêves prennent forme.

Par ici pour la suite

En attendant, pour vous faire rêver, voici une mise à jour du Guide des cascades de glace et voies mixtes du Québec pour Charlevoix Ouest. (J’en reviens pas, ça fait 54 pages. Plus de voies que dans mon guide de 1993 pour cette région et c’est juste des mises à jour!)

3 Comments on "Encore une histoire sans fin – partie 1"

  1. Merci de nous faire rêver à ton tour Stéphane (depuis 1993!) et d’avoir instigué le manuscrit qui nous a permis de découvrir et propager l’aventure hivernale et verticale au Québec!

  2. Des histoires peu connues du passé, des anecdotes riches d’émotions et un partage qui mets de l’avant nos pionniers et les ronins de demain. Tes mises à jour transforment ton livre guide en documentaire où les photos et récits d’ouvreurs donnent un tout autre saveur à ton oeuvre.
    Bravo Stéphane!

Leave a comment