Répondre à : recherchons terrain avec falaise

Home Forums A Vendre ou Recherché recherchons terrain avec falaise Répondre à : recherchons terrain avec falaise

#1682
OtdoyOtdoy
Participant

Je comprends mon gars! À la base le concept peut paraître beau.

Juste à faire attention…. car quand on possède quelque-chose, surtout un truc sur lequel on travaille, avec le temps ça devient de plus en plus difficile de s’en départir. Les éxigeances et le haut coût de la vie font qu’on finit par vouloir « récupérer son investissement » et vendre à une valeur X, plutôt que simplement faire le don.

Quand je pense à des terrains qui ont été achetés pour la grimpe, il y en a-t-il un seul qui a fini par devenir un site de grimpe à accès public? Je pense à St-Germain de Kamouraska…. à Prends ton Trou… les deux dans la région de Kamouraska, les deux non accéssibles au grand public. Est-ce que quelqu’un connaitrait un exemple qui aurait fonctionné?

Deux trucs que j’ai appris avec le dossier du lac Long :

1. Il existe beaucoup de sources d’appui, tant public comme commercial, pour ce qui sont des projets de rachat de terrain à des fins d’accès pour le plein air public. Le secret c’est de commencer tôt, de prévoir un besoin d’accès et ensuite agir localement, en cultivant un réseau d’alliés qui travaillent pour le plein air, pour acheter le terrain et en faire un don à la municipalité. Commencer tard (e.g. bolter, grimper pendant des années et ensuite essayer d’acheter) complique beaucoup les choses. Combien de dossiers on aura vu foirer à cause de ça.

2. À comparer avec les projets de rachat de falaises ailleurs au Canada et aux États-Unis, nos terrains ici coûtent vraiment pas cher. Par exemple, pour la falaise du lac Long, j’avais négocié un prix de 50,000 $. Les gens du coin me disaient « T’es fou! Ce terrain est inutile pour les chalets et il ne vaut pas plus que 10,000. Tu t’es fais avoir. » Mais quand j’ai contacté la Mountain Co-op à Vancouver et j’ai parlé avec le responsable des dons, sa réaction a été, « Juste 50,000 $ pour un demi-kilomètre de falaise? Ici on est habitué à des montants ben plus gros pour des trucs ben plus petits. »

Bref il ne faut pas avoir peur. Quand on trouve un truc beau, le chemin vers un accès public est long mais très possible. Un achat en privé peut sembler expéditif, mais c’est par la suite que ça devient compliqué.

Juste une opinion personnelle. 🙂 Bonne chance avec tes recherches.