Cordes doubles VS Corde simple

Home Forums Varia Cordes doubles VS Corde simple

Ce sujet a 8 réponses, 8 participants et a été mis à jour par  Joel McNabb-Baltar, il y a 3 ans et 7 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #1950

    Serge-Alexandre
    Participant

    Juste pour suivre dans l’idée de ZClip, je lance le débat pour les cordes doubles VS simple en terrain d’aventure, ce qui veut dire plus que 1 pitch, trad, pas encore sur Mountain Project mettons. Je connais du monde qui ne veulent rien savoir des cordes doubles et quand je les vois, je n’ai pas le temps de m’obstiner parce qu’on est dehors sur le bord d’une paroi qu’il faut grimper! 😉

    Donc, après avoir vu des cordes se sectionner (en partie évidemment 😉 ) à plusieurs reprises, sur une arête tranchante après une chute, par une chute de bloc ou par l’abrasion due à des chutes répétitives au même endroit par le second, je ne jure que par l’utilisation de cordes doubles. Et par cordes doubles, je veux évidemment dire demi-cordes et non jumelles.

    L’argument principal tient du fait que, pour un même nombre d’éventualités de se retrouver dans une situation où une corde se coupe ou s’abîme, la probabilité d’avoir avec au moins une corde valide (longueur > 60m) sera toujours plus élevée qu’avec une corde simple.

    Les cordes doubles présentent plus de possibilités de protection et permettent de continuer à progresser même après qu’une corde s’abîme.

    C’est sûr qu’une corde simple a habituellement la « couenne » plus dure, de par son diamètre généralement plus gros. Par exemple, une fois abîmée, elle est abîmée…

    Il avait été question de tension dans la discussion de TradPat. À moins d’avoir le meilleur assureur du monde, il y a toujours une différence de tension dans les cordes doubles.

    Qu’est-ce que vous en pensez?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 ans et 7 mois par  Serge-Alexandre.
  • #1954
    chuck freedom
    chuck freedom
    Participant

    lol… un sujet déjà très couvert dans la version forum précédente… mais bon vu que l’autre tread n’est plus…

    Perso je préfère les cordes doubles pour la roche comme pour la glace.

    Surtout pour la limitation de friction dans le système mais aussi pour avoir 2 cordes pour le rappel.

    Chuck

  • #1957

    Pour moi, en théorie c’est la double, mais en réalité, je déteste trop le cluster f*ck que ça engendre aux relais pour que ça vaille la peine. Ceci dit, ma simple, je l’aime grosse, genre 10.5mm environ. Pas question de dépendre de ces petites cordes minces dans du multi-pitch ou en terrain complexe.

  • #1958

    Doubles en glace, alpin et en roche multi-pitch.
    Je garde la simple 9.5mm x 70m pour du cragging et Sport.

    Les doubles j’aime principalement pour réduire la friction dans le système, moins d’impact sur la pro, chutes plus courtes et bien sur les rappels.

    La simple, c’est simple, moins de gossage.

  • #1959

    zclip
    Participant

    Normalement je participerais a ce type de discutions mais je suis intéressé à voir les commentaires, je sais que ça reviens toujours aux même 2 ou 3 arguments.

  • #1960

    Padawan
    Participant

    Corde simple pour les pas trop sérieux…deux demi cordes sérieusement sérieux et deux demi cordes+tag line statique now ya talkin’ big time seriousness!!!…pour le chanvre,il faut juste savoir bien rouler 😎

  • #1961

    PA Paquet
    Participant

    Câlasse de glorieuse photo cher Padawan, represent!

  • #1963

    Padawan
    Participant

    Faudrait tu j’arrête de fumer ou perdre ma bédaine?!
    J’aimerais bien sender l’Arabesque un jour ostouille!!

  • #2002

    Joel McNabb-Baltar
    Participant

    Comme je suis sérieux … corde double pour tout ce qui est d’une hauteur de plus de 30m.

    En cas de pépin, c’est plus facile de se démerder. Genre une corde qui jam dans une craque ou un maillon rapide. T’as plus de chance d’avoir l’autre corde pour grimper en cas de besoin ultime. Et les rappels de 60m, ca sauve parfois du temps 🙂

Le sujet ‘Cordes doubles VS Corde simple’ est fermé à de nouvelles réponses.