Grosse saison au K2

Photo: Summit Karakoram

Faisant fi de la COVID, beaucoup de monde s’est retrouvé au K2 cette saison. Voici un tour d’horizon de ce qui a retenu l’attention de la planète alpiniste sur le second plus haut sommet du monde.

Achalandage au sommet

Hier, une pléthore de grimpeurs ont atteint le sommet du K2. Les premiers ont été un groupe de 9 alpinistes népalais qui ont, entre autres, fixé les cordes pour leurs clients. Un record de jeunesse a ainsi été battu avec le pakistanais Shehroze Kashif. À 19 ans, il devient le plus jeune à atteindre le zénith du K2.

Le britannique Kenton Cool devient aussi le premier (sous toutes réserves) à fouler le sommet du K2 à trois reprises. Cool a aussi fait le sommet de l’Everest à 15 reprises et il a aussi été le premier à faire l’Everest, le Nuptse et le Lhotse en une seule poussée en 2013.

Mentionnons aussi que l’argentin Hugo Ayaviri a réalisé le doublé Broad Peak + K2 sans oxygène. Ce dernier a en plus aidé Sajid Sadpara à redescendre le corps de son père Ali, décédé l’hiver précédent.

Des nouvelles des Canadiens

Ian Welsted était sur le flanc ouest du K2 en compagnie de l’américain Graham Zimmerman afin de tenter une nouvelle voie en style alpin. Les mauvaises conditions (avalanches, chutes de pierres) ont forcé le duo à avorter leurs efforts. Ils sont tous deux sains et saufs au camp de base.

Le canadien Elia Saikaly a participé aux efforts pour retrouver les corps de Juan Pablo Mohr, Ali Sadpara et John Snorri. Le trio avait été porté disparu l’hiver dernier sans que l’on sache trop ce qui était arrivé. Selon certains sites, les cellulaires, GoPro et montres des alpinistes ont été retrouvé ce qui devrait possiblement apporter une certaine lumière sur ce qui s’est passé.

Plus tôt cette semaine nous avons appris le décès de Rick Allen alors qu’il tentait une nouvelle ligne avec Jordi Tosas (Esp) et Stephan Keck (Aut).

Be the first to comment on "Grosse saison au K2"

Leave a comment