Grosses nouveautés au Vieux-Stoneham

David Bouffard dans Le Feuillet, 5.8, 50m

Par Hugo Drouin et Patrick Brouillard

C’était une rumeur, c’est maintenant officiel : il y a de grosses nouveautés au Vieux-Stoneham! Au cours des trois dernières années, Patrick Brouillard a déployé des efforts importants dans l’aménagement de cette paroi bien connue des adeptes d’escalade traditionnelle de la région de Québec.

En explorant de nouveaux passages, arrachant de la tourbe, coupant des branches, nettoyant des fissures et en installant des ancrages, Brouillard s’est investi bénévolement pendant plus de 100 jours pour renouveler le site et rendre ses nouvelles sections propres et sécuritaires. Quelques autres grimpeurs dont Pierre-Alexandre Paquet, Frédéric Desgranges, Laurent Potiez et Sébastien Hogue ont aussi contribué aux récents développements du Vieux-Stoneham dont le nombre de voies distinctes a bondi de 13 à 31!

Un nouveau guide de 24 pages couleurs signé Hugo Drouin et Patrick Brouillard est disponible gratuitement ici. Ce nouveau topo intègre les descriptions de 18 nouvelles voies et 37 nouvelles longueurs documentées pour la première fois.

Finalement, le Vieux-Stoneham rejoint sa voisine, la paroi du mont Wright, au sein du réseau de la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade. Cette nouveauté assure la pérennité de l’accès à la falaise qui, rappelons-le, est située sur un terrain privé.

Nouveautés coups de coeur

La Romi, 5.8+, 110 mètres
P.A. Patrick Brouillard
La Romi n’est pas seulement une voie, c’est un nouveau secteur complet situé sur la droite des voies bien connues du site. Avec ses 110 mètres de dalles et de fissures, La Romi est maintenant le plus long itinéraire de rocher de la région immédiate de Québec! Avez-vous grimpé toutes les variantes?

Faucon brosse, 5.9, 70 à 100 mètres
P.A. Laurent Potiez, Sébastien Hogue
Défi de dalle qui rappelle la fameuse Transcanadienne du Gros-Bonnet. Combinez là avec Le surplomb (5.9) ou la nouvelle Compost (5.5+) pour plus de 100 mètres de grimpe continue!

Chochotte attaque, 5.10, 15 mètres
P.A. Frédéric Desgranges, Pierre-Alexandre Paquet
Voie sportive et athlétique. Elle peut paraître 5.11 sans la méthode magique!

4 Comments on "Grosses nouveautés au Vieux-Stoneham"

  1. Voici le commentaire de Patrick Brouillard au sujet :

    « Je vous présente le résultat de plus de 120 jours de travail de ma part. Le vieux Stoneham, particulièrement le nouveau secteur et celui du centre, représente pour moi le plus grand accomplissement de ma carrière de grimpeur. Alors, rapidement en chiffres c’est plus de 2500 km parcourus en voiture, trois pelles, deux pioches, une cinquantaine de brosse de métal, un tire fort, deux barres à clous, une barre de force et 5 cordes. Pendant le nettoyage, c’est plus de 250 longueur de jumars pour me rendre à mon lieu de travail sur cordes fixe. Environ 700 heures de pelle, pioche et brossage. En finale, une quarantaine d’arbres auront été abattu, desouches, descendu, coupé et disposé. Le vieux Stoneham, c’est aussi près de 40 ancrages installé. Et des tonnes et des tonnes de terre déplacée. Pour vous, j’ai aussi fabriqué un véritable ledge de terre pour ramener le sol pentu à un niveau confortable. Il y a même des marches de pierres pour ne pas salir les souliers. Il y a aussi beaucoup de travail moins visible. Notamment le nettoyage de la forêt au pied des voies à gauche, nettoyage du sentier d’approche, et plusieurs classiques ré nettoyé pour le plaisir de tous. Alors voilà, profitez de ce site fantastique. Un endroit à proximité de la ville ou s’amuser mais qui peut aussi permettre de se faire de l’expérience pour aller c’est de plus grand itinéraires charlevoisiens. Maintenant, allez grimper!! »

  2. J’aimerais souligner dans le message de Pat, l’essentiel de deux statistiques :
    – 120 jours de travail
    – 40 ancrages posés

    Alors, a-t-il fait comme des « ouvreurs » qu’on connait? Ceux qui équipent un bout de rocher sâle pour faire un send le plus rapidement possible. Pat est-il un de ceux qui cherchent de la renommée dans un sport qui flash?

    Ici je vois plutôt des années de travail, une vision claire et de l’acharnement pour l’amener à la réalité. Le tout, dans un silence presque absolu. Pat est un gars low profile. Quand il veut faire une affaire, il veut juste bien la faire. S’il était après les louanges, on aurait entendu parler du projet bien avant!!

    Pour moi le message est fort et clair.
    Si vous voulez réelement contribuer –> Brossez
    Si la vire est pleine de terre –> Pelletez
    Si le bas de la paroi est instable ou cahoteux –> À travailler
    Si le sentier vous semble envahit –> Défrichez

    L’ouverture, c’est N’EST PAS la pose de bolts.
    L’ouverture, c’est le dévoilement de la roche dans toute sa compléxité.

    Le temps des louanges est arrivé, c’est *maintenant*!

    Et connaissant Pat, je pense que le plus haut compliment qu’on peut lui faire, c’est ceci : D’y aller grimper.

    Merci Pat!

  3. Vive l’humilité!
    Merci Pat😊

  4. Bravo les boys! Ça dû prendre du courage et de la bonne huile à mouches!!!

Leave a comment