Jeff Beaulieu libère L’Examen de Rattrapage

Photo: Dan Morin

Selon le Dan Morin dans le message suivant sur le FORUM, Jeff Beaulieu a sortie en libre la voie L’Examen de Rattrapage au Gros Bonnet. La voie de 4 longueurs de cordes fait plus d’une centaine de mètres. La cote officielle n’est pas connue, mais selon toute vraisemblance c’est très solide. Comme la voie n’est pas dans le topo, j’assume aussi qu’il s’agissait d’une voie en projet dans le secteur de droite.

Je vous invite à lire le compte-rendu de Dan pour tous, mais vraiment, tous les détails!

2 Comments on "Jeff Beaulieu libère L’Examen de Rattrapage"

  1. D’abord, bravo à Jeff et Dan ! Puis, un message sur les GROS. Le premier, le Gros Bonnet, est à la portée de tous, avec à ma connaissance la plus longue voie multi-longueur boltée de la Belle Province (combo Transcanadienne et De toute beauté), et les meilleures voies trad modérées que je connaisse (Grimpe dans le piton, 5.9+ et La correction 5.10b). Oui oui, en 2016, 5.10 c’est modéré. Le Gros Bonnet a plusieurs itinéraire à peine plus difficile, qui sont négligés, et la végétation revient au galop; or, la qualité de la grimpe n’y a pas son pareil. Et enfin, la paroi compte plusieurs pitches très dur pour se faire les dents.
    Le deuxième GROS, le Gros Bras, donne de l’aventure à qui en veut. Il est encore une fois accessible (Al Fine 5.7 (finir dans Valérie Rêverie, rocher solide et plus facile que le crux d’Al Fine selon moi !), Hal und Beinbruch 5.8, Sinus/Cosinus 5.7 ou 5.8, etc.). Pour les voies plus dures, le topo regorge de suggestions. Campanule, Lido, etc. On pense que le Gros Bras est « lousse », mais le problème c’est plutôt qu’il n’est pas assez grimpé. Plus de passage finirait de déloger les p’tites roches qui branlotent.
    J’écris ça parce que nos GROS, que je continue d’explorer, dépassent de loin tous les « classiques » du Selected Climbs of the North East (USA) que j’ai grimpés à ce jour. Pis c’est bien plus wild ici qu’à Cannon. Mais où sont nos grimpeurs ? Parce que samedi Hellmans et moi on a fait deux lignes sur le Gros Bras, on est resté sur la paroi du matin au soir, et personne n’est venu nous rejoindre. Il faisait beau, la paroi était sèche comme jamais, z’étiez où ? Lâcher vos épluchettes de blé d’inde pis vos roteux (sauf toi Arian, t’as des droits acquis) pis venez donner un peu d’amour à notre patrimoine vertical, qu’on gagne le combat contre la saleté une fois pour toute 😀

    Plus d’excuses, le Trad Pow Wow s’en vient. Prenez le vendredi off, vous qui venez de l’Ouest et des contrées civilisées, arrêtez en chemin sur un mur dans Portneuf, poursuivez votre grimpe dans les Grands-Jardins jusqu’à ce que vos pieds saignent à force d’enfler, histoire de vous rendre compte par vous même qu’on a pas besoin de traverser les lignes pour grimper la grande classe en multi-longueur.

    Bin en fait les seuls qui auraient une excuse c’est Sherbrooke et compagnie, pas parce qu’ils sont près des lignes, mais parce qu’ils ont une grande paroi « locale ». (Mon éloge aux déplacements automobiles s’arrête ici.) Si vous venez de là donnez nous des nouvelles de Pinnacle, on ne connait pas assez, pis dites salut à Chuck de ma part !

    Scusez-le, j’ai trop eu de belles sortie dernièrement pour garder ça en-dedans !

    Bonne grimpe !

  2. « Roteux » c’est vulgaire comme terme! >:-(

    Un ot-doy stimé c’est beau et lisse et donne juste envie de le manger <3

Leave a comment