La COVID s’invite à l’Everest

Il semble que même les coins les plus reculés ne soient pas à l’abris de la COVID. Hier, Outside rapportait qu’un grimpeur a testé positif au coronavirus. Initialement diagnostiqué avec le Mal Aigüe des Montagnes (MAM), il a été évacué par hélicoptère à un hôpital de Katmandu où il a testé positif à la COVID-19. Le reste de son équipe s’est alors mis en quarantaine au camp de base en attendant de se faire tester.

On peut s’imaginer qu’une éclosion massive au camp de base aurait des conséquences immédiates sur les personnes présentes. L’air étant déjà raréfié – le CB étant à plus de 5000 mètres – une personne développant des symptômes sévères aurait peu de chance de s’en sortir.

La saison printanière s’annonce particulièrement hasardeuse avec cette épée de Damoclès supplémentaire au-dessus des alpinistes présents.

Be the first to comment on "La COVID s’invite à l’Everest"

Leave a comment