La Loutre et La Pomme d’Or grimpées en 10h

Photo: Nelson Rioux

Grande première hier, Mercredi le 22 février, alors que Mathieu Maynadier et Francesco Favilli ont grimpé La Loutre (WI5+, 350m) et son illustre voisine La Pomme d’Or (WI5+, 330m) en une «petite» journée. Étaient également présent Yan Mongrain, Nelson Rioux et moi-même (pour une très courte période) afin d’assister à cet exploit sportif.

Quoiqu’ensoleillée, le froid et le vent étaient de la partie et ont contribués à l’ambiance de cette première. Les deux vidéos plus bas, gracieusetés de Yan Mongain, montrent que le duo n’a pas perdu de de temps dans la section du bas de la Pomme en grimpant en cordée volante.

Voici d’ailleurs ce que Mémé (Mathieu) avait à raconter sur leur journée :

En 2007 je suis venu au Québec pour la première fois avec le team Petzl avec le but de réaliser un film de cascade de glace et de participer au Festiglace. A l’époque j’avais entendu parler de la mythique Pomme d’Or, mais l’accès était plus compliqué et on n’avait pas eu le temps d’y aller. En revenant cette année, ça faisait près de 15 ans que je désirais grimper la Pomme d’Or, j’ai donc contacté Mathieu Péloquin qui m’a donné toutes les informations.

Dimanche, à l’apéro du Festiglace, les « locaux » m’ont fait comprendre qu’il était possible de faire la Pomme et La Loutre dans une journée. Après quelques bières, évidemment tout semblait faisable! Nous avons donc fait la route lundi et effectué le repérage mardi afin de laisser le matos à la base de La Loutre. Les « conseillés locaux » nous avaient recommandé de débuter par cette voie, pour redescendre par la Pomme et finir par cette dernière. C’est le plan qu’on a suivi, surtout avec les nouveaux rappels de la Pomme.

Comme Francesco devait prendre l’avion jeudi, nous n’avions qu’une chance de tenter le coup. Après un départ aux petites heures nous sommes arrivés au pied de la voie vers 6h00. On a grimpé la première longueur en mixte et on a fait un peu de simul-climbing dans la section du centre, ce qui nous a mené au sommet à 10h. On a perdu pas mal de temps dans les rappels de la Pomme d’Or. On avait du mal à trouver les stations de rappels. C’est notre faute. On n’a pas été bon… On a finalement presque tout fait sur lunules.

Photo: Nelson Rioux

Avant de repartir dans la Pommme, on a pris un thermos chaud apporté par Yan et Nelson, (que je remercie chaleureusement). On a grimpé en simul jusqu’au pied du grand mur. Le reste s’est bien déroulé car la voie avait été passablement grimpé alors on a pu faire du hooking (comme on dit ici). On a enfin atteint le sommet à 16h00, donc un total d’environ 10h pour les deux voies.

Pour les amateurs de challenges, dans le même genre de conditions qu’hier, avec une bonne logistique, je pense que c’est possible de le faire en 6h. Maintenant que le doublé est fait, ce qui reste à faire c’est de records de vitesses.

Un autre remerciement à Yan et Nelson qui avaient pris soins d’apporter nos sacs du bas de La Loutre au pied de la Pomme afin de nous éviter ce tracas. Ensuite retour à l’Auberge de Hautes-Gorges pour un bon repas chaud.

Bravos aux ouvreurs de ces deux lignes magnifiques et un grand merci à toute la communauté de grimpeurs de la région pour leur soutient et les informations précieuses. On reviendra assurément l’an prochain!

Photo: Yan Mongrain

On entend bien la brise! Video: Yan Mongrain

Video: Yan Mongrain

Be the first to comment on "La Loutre et La Pomme d’Or grimpées en 10h"

Leave a comment