Lost Arrow à Yosemite

Dans le cadre du concours Mon Histoire de Grimpe TNF, voici le troisième texte des 3 finalistes. L’auteur s’est mérité un jacket L2, gracieuseté de The North Face.

Par Maxime Couture

Une autre journée commençait en Californie. Au réveille, des oiseaux qui chantaient et Max avait les deux yeux à moitiés collés. Max prit son petit déjeuné dans le confort de sa maison sur 4 roues. Son gruau froid à la bouche il réfléchit où débuter l’aventure du matin. Il avait souvent entendu parler d’un tableau magique qui procurait, à quiconque prenait le risque de le lire ou d’y afficher une note, le pouvoir d’une sortie épique !

Max se leva de son lit, traversa la rue et commença à lire les résidus de papier qui servaient de messages. Un de ceux-ci attira sont regard, un gros LOST ARROW SPIRE y était gribouillé suivi d’un nom et d’un numéro de camping : Bryan # 24. Incertain, Max retrouva son courage puis, chercha le #24. Tout au fond du camping, il y trouva le site en question. A son arrivé, un seul homme y était, assis sur la table de pique-nique entouré de dizaines de tentes désertes. Max s’adressa à l’inconnu: savez-vous où je pourrais trouver Bryan? L’homme déposa son repas, semblant suspicieux et répondit: c’est moi Bryan, pourquoi? Quelle chance pensa Max! Après quelques minutes de discussion les deux s’entendent pour se revoir le lendemain matin à l’aube.Comme tout était parfait, Max a fini la soirée en tête à tête avec une charmante demoiselle. Mais ça, c’est une autre histoire…

Le lendemain aux petites heures, les deux jeunes hommes se rejoignirent au point établi la veille. Équipement d’escalade dans une main et une cruche d’eau dans l’autre, décoré d’un sac de couchage autour du cou, Max était surchargé. Bryan ouvrit le coffre de son auto (une vraie mine d’or) et il en sortit deux haul bags. Les deux barbues se séparèrent les charges. Eau et nourriture d’un côté, l’équipements de l’autre. Deux heures plus tard, nos deux fourmis arrivèrent au pied du Spire. Devant la tour, Bryan et Max s’habillèrent de leurs outils de grimpes. Bryan entama les premiers pas dans ce monde vertical.

Bryan fit les deux premières longueurs et Max les deux suivantes. Max serpenta dans la cheminé et découvrit un beau plancher de granite. Fort heureux de son trésor, il y installa un relais. Bryan arriva sur la plateforme et proposa à son partenaire de continuer le prochain pitch. Confus et incertain, Max repris le lead. Il grimpa plusieurs mètres sans y voir aucun placement tangible, puis une fissure apparue. Un miracle pour Max! Il souffla à l’intérieur. Un nuage de roche l’attaqua au visage. Il inséra son Metolius bleu et reprit sa grimpe. Tout se passait bien jusqu’au moment où il glissa. Son mécanique sortit du mur et Max pris une chute de 35 pieds. Blessé au bras Max ne put prendre aucun autre lead. Bryan finit le reste pendant les deux jours sur le mur. La descente ne fut pas du gâteau. Le chemin le plus court s’avéra finalement beaucoup plus dangereux, traversant d’immenses cratères creusés par une chute d’eau.

De retour au campement à la noirceur, Bryan et moi étions tout de même satisfait de notre épopée de 15 pitchs!

5 Comments on "Lost Arrow à Yosemite"

  1. En passant, ce n’est pas « last arrow spire », mais plutôt « lost arrow spire ».

    Belle histoire sinon, Yosemite est un terrain de jeu si passionnant.

  2. Merci pour la précision… C’est corrigé!

  3. Bof. Me semble que ça crève les yeux qu’on est pas à une coquille près… D’ailleurs pourquoi n’ai-je jamais pu bénéficier de la fonction « modifier le message » afin de les corriger, les miennes de coquilles ? Est-ce que la fonction « modifier » ne pourrait pas être activée sur ce forum ? Stp stp stp Ian !

  4. Sur le forum c’est actif… pas sur le reste du site!

  5. Dans ton cas P-A c’est pas des coquilles qui sont à corriger, c’est des lançées de fou au complet! Ça prendrait un gros bouton ABORT

Leave a comment