Le Dawn Wall en 8 jours

El Cap | Photo: Pavel Blazek

Ce qui a pris plusieurs mois, voir plusieurs années, à accomplir à Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson vient de prendre 8 jours à Adam Ondra et Pavel Blazek. Le duo a en effet sorti en libre le fameux Dawn Wall sur El Capitan à Yosemite. Mentionnons tout de même qu’Ondra et Bozak ont travaillé plusieurs longueurs dans les semaines précédent leur présente tentative. Mais ce n’est tout de même pas une mince affaire, sortir 31 longueurs de cordes, dont 8 en 5.14! Pour la petite histoire, voici l’itinéraire journalier:

Jour 1 – Nov 14
Longueur 1 (5.12b)
Longueur 2 (5.13a)
Longueur 3 (5.13c)
Longueur 4 (5.12b)
Longueur 5 (5.12d)
Longueur 6 (5.13c)
Longueur 7 (5.14a)
Longueur 8 (5.13d)
Longueur 9 (5.13c)

Jour 2 – Nov 15
Longueur 10 (5.14a)
Longueur 11 (5.13c)
Longueur 12 (5.14b)
Longueur 13 (5.13b)

Jour 3 – Nov 16
Repos

Jour 4 – Nov 17
Longueur 14 (5.14d), 8 essais – sans succès

Jour 5 – Nov 18
Longueur 14 (5.14d), du premier coup
Longueur 15 (5.14d), au second essai

Jour 6 – Nov 19
Longueur 16 (5.14a)
Longueur 17 (5.14a)
Longueur 18 (5.13c)
Longueur 19 (5.13b)
Longueur 20 (5.13c/d)
Longueur 21 (5.13d)

Jour 7 – Nov 20
Repos

Jour 8 – Nov 21
Longueur 22 (5.10)
Longueur 23 (5.11)
Longueur 24 (5.11)
Longueur 25 (5.11d)
Longueur 26 (5.11c)
Longueur 27 (5.12c)
Longueur 28 (5.12b)
Longueur 29 (5.12b)
Longueur 30 (5.13a)
Longueur 31 (5.12b)

A photo posted by Pavel Blažek (@pavelblazek) on

A photo posted by Adam Ondra (@adam.ondra) on

1 Comment on "Le Dawn Wall en 8 jours"

  1. C’est une grande prouesse et Ondra le Mutant tentera-t-il probablement de faire toute la paroi en moins de 24 hrs dans les prochaines années, mais je trouve que l’ascension de Caldwell et Jorgeson a infiniment plus de mérite. Ils ont travaillé pendant des années pour trouver la ligne faisable sur cette gigantesque paroi, à descendre en rappel, dormir sur des portaledges, chier dans des pots en plastique au grand air et tenter des pitches super durs avec des microcrimps et dynos dignes de Spiderman. Pendant tout ce temps ils ne savaient même pas si la ligne passait ou non. Caldwell et Jorgeson ont chacun fait tous les pitches, et Caldwell a dit que si Jorgeson ne pouvait passer le crux, sur lequel il s’est acharné pendant des jours, alors tous les deux descendaient en bas et c’en était fini de la tentative. C’était un travail d’équipe avant tout. Un travail surhumain.

    Ondra lui est arrivé là avec déjà tout le topo en poche. Il savait être capable de faire chacun des pitches, étant le meilleur au monde. Son compagnon Blazek n’a pas grimpé les pitches il semble et n’a fait que monter en jumars et assurer Ondra à chaque pitch. Une belle prouesse sans aucun doute mais un truc individuel quand même.

Leave a comment