Le point sur le scandale Nirmal Purja

La communauté de l’alpinisme est ébranlée par l’article du New York Times accusant Nirmal Purja, icône de l’himalayisme, d’agressions sexuelles. Les témoignages de Lotta Hintsa, alpiniste finlandaise, et du Dr. April Leonardo, médecin américaine, ont déclenché une onde de choc dans ce milieu souvent décrit comme une fraternité.

Des figures influentes, telles qu’Adrian Ballinger et Kilian Jornet, ont rapidement apporté leur soutien aux victimes. Leurs messages sur Instagram, touchant des millions de followers, ont amplifié l’impact de l’article. Des organisateurs d’expéditions renommés – Climbing the 7 Summits, Furtenbach Adventures, et Adventure Consultants – ont emboîté le pas, qualifiant les allégations de « crédibles » et louant le « courage » des femmes qui ont brisé le silence.

Cependant, ce scandale n’est que la partie émergée d’un problème systémique. Melissa Arnot, première Américaine à gravir l’Everest sans oxygène, a partagé ses propres expériences de harcèlement. AWExpeditions, opérateur « pour femmes, par des femmes », affirme que de nombreuses alpinistes ont vécu des situations similaires. Hintsa elle-même révèle avoir reçu de multiples témoignages depuis la publication de l’article.

La réaction des sponsors est mitigée. Grivel, dont le nom de Purja apparaît sur les piolets de la marque italienne, a suscité la controverse en semblant remettre en question la crédibilité des victimes. En réponse, l’ambassadrice Emma Svensson a quitté publiquement l’équipe. À l’inverse, Osprey a suspendu sa collaboration avec Purja, mettant en avant sa politique de tolérance zéro envers de tels comportements.

Au Népal, patrie d’origine de Purja, la réaction est politique. Le parlementaire Rajendra Bajgain a demandé l’interdiction d’entrée pour Purja, l’accusant de ternir l’image du pays et de la communauté Sherpa.

Cette affaire transcende les précédentes controverses sur les méthodes d’alpinisme de Purja. Les défenseurs invoquant la « jalousie » de ses détracteurs se heurtent à la gravité des accusations d’abus sexuels. Elle révèle surtout un problème profond dans l’alpinisme : la nécessité urgente de créer un environnement sûr et respectueux pour tous, indépendamment du genre.

Be the first to comment on "Le point sur le scandale Nirmal Purja"

Leave a comment