Le Sommet des Dieux – le film

Il y a quelques années, j’ai reçu en cadeau les deux tomes du Le Sommet des Dieux (merci David!) de Jiro Taniguchi et Baku Yumemakura. Le livre suit les aventures d’un photoreporter qui pense avoir mis la main sur la caméra perdue de Mallory. On le sait, le corps de ce dernier a été retrouvé en 1999 mais pas sa caméra qu’il transportait et qui pourrait affirmer ou infirmer qu’il a été le premier au sommet de l’Everest en 1924.

Les deux tomes des romans illustrés donc, suivent les péripéties du journaliste Fukamachi Makoto et cette trame narrative sert essentiellement à mettre en lumière l’histoire de l’alpinisme, et surtout de l’himalayisme, Japonais. Pourquoi je vous parle de ça aujourd’hui? Le roman a été adapté en film d’animation que l’on peut maintenant visionner sur Netflix.

Honnêtement, les images sont magnifiques et l’histoire, bien que très romancé, est sincèrement intéressante à suivre. La musique et surtout les silences, servent magnifiquement le film. Un film que l’on peut aussi regarder avec les enfants (pré-ados et ados) car l’aspect animé les attirera à coup sûr. Par le fait même ils découvriront les beautés de la montagne et… ses dangers.

Certes une très belle alternative à une soirée Ciné-Cadeau où est présenté pour une énième fois un film d’Astérix.

Be the first to comment on "Le Sommet des Dieux – le film"

Leave a comment