L’envolée d’un solo encordé

Dans cette courte vidéo, on aperçoit un grimpeur anonyme qui grimpe une 5.10 à Joshua Tree. Celui-çi est en solo-encordé et s’exclame « fatigué » au haut de la fissure. Il prend son envol et manque de justesse le surplomb plus bas. Sans heurt, car il est remonté peu de temps après.

1 Comment on "L’envolée d’un solo encordé"

  1. Belle action dans ce vidéo! Merci pour l’article!!! Son erreur a été de ne pas avoir de casque, il a été chanceux!! Quelques remarques: Un partenaire peut donner juste le mou nécessaire pour « clearer » le toit, pas possible en solo encordé. Sa protection a tenue: une chance! Il ne transporte pas de corde dans un sac à dos: ça lui permet de grimper plus léger. Il a surement un « backup » car on voit un « cache loop ». Il utilise probablement un Eddy si je regarde la vidéo en détail (agrandie + ralentie). Contactez-moi pour plus de détails sur le solo encordé 🙂 . Un partenaire c’est habituellement plus sécuritaire…

Leave a comment