L’Orpailleur (WI6, 80m) une nouvelle ligne sur la Côte-Nord

Photo: Yan Mongrain

Par Charles Roberge

Il s’agit d’une nouvelle voie ouverte en février 2023 qui se retrouve en bordure de la rivière Moisie, environ 28km au nord de Sept-Îles et près de l’embouchure de la rivière Nipissis. Aperçue une première fois en 2016 lors d’un voyage en train vers le M51 de la rivière Nipissis, l’histoire de cette voie commence en 2020 car après l’ouverture du Pèlerin (WI5+, 160m), Jean-Philippe Bélanger et Charles Roberge tente cette ligne sans succès. Cette année sera la bonne grâce à une meilleure préparation ainsi que de la glace mieux fournie.

Après une journée complète pour l’approche en motoneige et à pied, on tente un premier essai qui comprenant l’installation de deux bolts (les premières à vie pour Charles) afin de protéger le passage clé. La colonne finale, qui n’inspirait pas confiance avec son bruit de tambour, a eu raison du trio qui désirait rester prudent.

Le jour suivant, le plan initial était de grimper le Pèlerin à trois (JP, Charles et Yan) car c’est une magnifique ligne et nous voulions qu’Yan (Mongrain) puisse en profiter. Serge-Alexandre Demers Giroux et Louis-Philippe Ménard nous ont suivi avec leur motoneige sur la Moisie pour explorer le secteur et, une fois arrivés sur place, nous leur avons offert d’essayer la voie, ce qu’ils ont accepté, non sans un léger malaise de « grabber la FA dans notre face ».

Toutefois, Jean-Philippe ne semblait pas avoir réglé son cas avec l’Orpailleur et c’est après un difficile cas de conscience ainsi qu’un astucieux jeu de demi-blague (et avec la plus grande bénédiction de Yan et Charles) qu’il s’est joint à Louis-Philippe et Serge-Alexandre. Tout le monde était heureux ainsi, le malaise et le dépit avaient disparu! La colonne finale a été surmontée et chacun de nous tous aura contribué au succès de la première ascension de cette énième magnifique ligne de la Côte-Nord.

L’Orpailleur se retrouve dans un amphithéâtre tout juste à gauche de la voie Le Pèlerin. La voie se déroule dans la portion gauche du mur. Les deux voies valent amplement le détour si vous avez une motoneige.

Orpailleur, 80m WI6
Rivière Moisie, 50°28’38.5″N 66°09’40.0″W
PA : Louis-Philippe Ménard, Serge-Alexandre Demers-Giroux et Jean-Philippe Bélanger (avec l’aide précieuse de Yan Mongrain et de Charles Roberge).

L1 : 40m, WI6
Traverser à gauche et surmonter un premier ressaut technique. 2 bolts rendent ensuite le crux plus sécuritaire. Relais ensuite au pied de la colonne sur sa gauche.

L2 : 40m, WI5+
Grimper la superbe colonne jusqu’aux arbres. Très exposé et aérien! Descente en rappel

Be the first to comment on "L’Orpailleur (WI6, 80m) une nouvelle ligne sur la Côte-Nord"

Leave a comment