Olympique Métal (M10, WI5+, 80M)

Il y a 7 ans, lors de la première tentative | Photo: Carl Darveau

Par Carl Darveau

Étant natif de la région de Portneuf, j’ai toujours apprécié la qualité d’escalade que nous avons ici ! Il y a environ une vingtaine d’années, comme probablement plusieurs grimpeurs, j’ai repéré une magnifique formation de glace dans la Vallée du Bras du Nord qui semblait très intéressante. Même si cette ligne de glace alimentait mon imaginaire depuis tout ce temps, je ne l’ai exploré que 10 ans plus tard.

Après une approche d’environ une heure, je suis arrivé sous cet immense toit de roche qui me semblait infranchissable. L’idée d’aller toucher à la glace à environ 35 mètres plus haut me hantait. Il y a 7 ans, après avoir vanté la beauté de cette ligne à Jeff (Girard), nous avons pris le temps d’aller d’y faire un premier essai.

Il y a 7 ans, lors de la première tentative | Photo: Carl Darveau

Je suis parti en libre avec tout l’équipement nécessaire afin d’attaquer l’ambitieux projet. La ligne commence en gravissant une légère pente glacée vers la droite pour arriver les deux pieds sur un bloc de roche. Ensuite, un rétablissement en oblique à gauche menant à un système de fissures nous permet d’arriver à la partie déversante. Le reste de la voie est surplombante et d’une beauté exceptionnelle !

J’ai complété cette section en artif avant d’arriver sous le toit. Une fois sous celui-ci, j’ai réalisé que toutes les prises étaient présentes pour le gravir mais qu’aucune protection n’était possible. Nous sommes donc revenus les jours suivants afin d’ajouter des ancrages permanents. Le jour où l’ascension était enfin possible, un soleil de plomb faisait pleurer la glace dans la partie supérieure. La glace s’était délaminée de la paroi rocheuse, la rendant trop dangereuse. Avec une légère déception, nous nous sommes dit que ce n’était qu’un au revoir (plus long qu’anticipé) !

Cette année lors de la seconde tentative réussie | Photo: Carl Darveau

Cette année, enfin, la formation de glace semblait assez volumineuse pour permettre une autre tentative. Cette fois, c’était au tour de Jeff de se lancer dans la première longueur, une blessure à l’épaule m’empêche encore d’effectuer plusieurs mouvements clés. La formation de glace plus mince qu’à l’origine a rendu la tâche plus difficile. Plusieurs essais furent nécessaires avant d’être en mesure de compléter cette première longueur ! Après avoir rejoint Jeff à l’aide d’un jumar, je me suis lancé dans la deuxième longueur de glace restante avant le sommet. Une fois au sol, après deux rappels à la frontale, nous avons enfin festoyé la première ascension d’Olympique Métal (M10, WI5+, 80M).

D’Zaô Plamondon a aussi enchainé la deuxième ascension en libre à peine deux jours plus tard!

Merci à Jeff de croire en mes visions et aux grimpeurs qui ont été patients toutes ces années afin de nous laisser l’opportunité de compléter ce projet.

Olympique Métal se situe entre Blind Date et le Piolet des Bois. Faire la même approche que Small is Beautiful et continuer vers la droite environ 180m.

Photo: Carl Darveau

Be the first to comment on "Olympique Métal (M10, WI5+, 80M)"

Leave a comment