Polémique sur l’objectivation des femmes en compés

Johanna Färber

La Fédération Internationale d’Escalade Sportive (IFSC) est sous les feux des projecteurs pour la couverture vidéo des deux dernières coupes du monde, soit celles d’Innsbruck (juin) et de Moscou (weekend dernier). Lors de la demi-finale d’Innsbruck, la caméra s’est longuement attardée sur le fessier d’une des compétitrices, soit Johanna Färber. L’IFSC a alors émis un communiqué sur l’inacceptabilité de la chose et s’excusant directement à Mme Färber.

Il semble que le mémo ne soit pas rendu à Moscou car l’incident s’est reproduit une seconde fois… avec comme victime encore Johanna Färber. L’IFSC s’est encore excusée en disant qu’elle «condamne l’objectivation du corps et qu’elle prendra d’autres actions afin d’y mettre fin et protéger les athlètes ». Le président de l’IFSC, Marco Scolaris, a de plus ajouté « Combien de fois devront nous faire les choses incorrectement afin d’apprendre à les faire correctement? »

Après quelques recherches, je n’ai pas trouvé de réactions de la principale victime dans toute cette affaire.

Be the first to comment on "Polémique sur l’objectivation des femmes en compés"

Leave a comment