Réécrire l’histoire de l’himalayisme?

La zone sommitale du Makalu | Photo: summitpost.org

Le magazine Montagne Magazine a repris les grandes lignes d’Eberhald Jurgalski qui remet en cause plusieurs sommets de l’Himalaya. Le chroniqueur allemand a enquêté sur 3 sommets de 8000 mètres afin de vérifier la véracité des déclarations sommitales sur le Lhotse, Manaslu et Broad Peak.

Les résultats de son enquête soulèvent plusieurs questions, sur plusieurs ascensions et plusieurs grimpeurs. Notamment sur Reinhold Messner sur l’Annapurna I et Nirmal Purja et son record des 14 8000 en 6 mois. Dans le cas de ce dernier, ses quatorze 8000 mètres ont nécessité 2 ans et non 6 mois…

En tenant compte de ces trouvailles, seuls trois personnes auraient véritablement atteint le sommet des 14 plus hauts sommets de la terre : Ed Viesturs, Veikka Gustafsson et Nirmal Purja Pun Magar.

Comment en sommes-nous arrivé là? À partir du moment où une personne s’arrête et pré-sommet et que ce n’est pas contesté, cette marque devient « la norme ». Les suivants se disent, si c’est accepté, pourquoi devrais-je continuer?

Plusieurs sommets sont encore sous investigations, particulièrement le Dhaulagiri I. Bref, beaucoup de polémiques à prévoir sur ce sujet dans les années qui vont suivre.

Be the first to comment on "Réécrire l’histoire de l’himalayisme?"

Leave a comment