Rencontre avec mes idoles

Idoles de grimpe | Photo: François LebeauConrad Anker, Jimmy Chin et Ronan Ozturk. Photo: François Lebeau | instagram.com/francoislebeau

Il y a quelques semaines je me suis déplacé à l’Outdoor Retailer Show de Salt Lake City. C’était ma première visite et j’ai eu la chance d’être invité à une soirée VIP organisée par The North Face. Sur place, outre mes amis de TNF, j’ai eu le plaisir de rencontrer une foule de vedettes qui ont façonné mon imaginaire pendant quelques décennies, notamment Conrad Anker et Jimmy Chin.

Chin incarne, selon moi, l’esprit d’aventure à son meilleur. Pendant longtemps il était quasi inconnu, préférant rester derrière la caméra et rapporter des images sensationnelles d’expéditions sur les plus beaux sommets du globe. Son travail mettait en valeur les exploits des athlètes et jamais lui-même. Depuis une dizaine d’année, il est un athlète reconnu ayant participé à moult expéditions. Son travail artistique est reconnu mondialement et il collabore régulièrement à la prestigieuse revue National Geographic.

Lors de la soirée, nous étions rassemblés en petits groupes pour des présentations et, dans mon groupe, se trouvait Jimmy Chin. A la sortie de la salle j’ai fait un groupie de moi-même et me suis présenté:

« Salut Jimmy – moi c’est Ian… »
« Hey! »
« Je suis un fan de ton travail. J’ai débuté la montagne après avoir été influencé par des photos que tu as prises et qui ont été publié dans des magazines … »
« Wow – c’est vraiment cool. Merci de partager… Heureux de t’avoir influencé positivement »
« Je peux t’offrir une bière? »

On a ensuite parlé de la vie, de voyages, d’expéditions et de la sortie imminente de Meru. Un documentaire dont Chin est l’auteur.

Étaient aussi présent Cedar Wright, Alex Honnold, Emily Harrington, Renan Ozturk et Hillaree O’Neill. Avec cette dernière j’ai échangé sur les aléas de la vie de famille et comment ça affecte nos temps libres pour la grimpe. Tout comme moi, elle passe maintenant beaucoup de temps dans ses souliers de course et moins dans ses varappes.

Quelques bières plus tard, je suis retourné à mon hôtel avec la joie d’avoir rencontré des idoles de jeunesse et avec le sentiment qu’ils sont tous aussi humains que moi! Je me demande si eux, en quittant cette soirée se sont dit « enfin, c’est fini! »?

PS : un gros merci à François Lebeau (qui était aussi présent) pour la photo.

Be the first to comment on "Rencontre avec mes idoles"

Leave a comment