Rétrospective 2021

Malgré le confinement, le couvre-feu et les aléas de la pandémie, 2021 a débuté sur les chapeaux de roues! Le mois de janvier regorge de premières et laisse entrevoir une année différente, mais pas tant…

Janvier

Une marmotte, une chèvre et un blaireau ouvrent une nouvelle ligne spectaculaire dans les Hautes-Gorges. Klondike (WI6R, 220m, IV) lance le bal d’une saison de glace dans la vallée qui sera fort impressionnante.

Peu de temps après, la chèvre et la marmotte remettent ça avec l’ouverture de Tabasco (6+. 115m) toujours dans les Hautes-Gorges.

En même temps (ou presque) on apprend la naissance de La Mer à Ciboire (WI5, 120m) par Patrick Gagné et Vincent Demers, une voie qui sera éventuellement bonifié d’une seconde partie nommée Inconscient Collectif par Carl Darveau et Jeff Girard.

Girard, jamais rassasié, remet ça en Gaspésie avec l’ouverture d’Ad Absurdum sur le Grand Morne. La description faite par Girard ne donne pas trop le goût d’aller répéter leur ligne!

Le k2 en hiver enfin réalisé
Une équipe composée de 10 alpinistes Népalais a réussi l’un des derniers grands objectifs de l’alpinisme moderne : faire le K2 en hiver. Cette victoire ne sera pas sans heurts car Sergi Mingote perd la vie entre les camps 1 et 2, Atanas Skatov a fait une chute fatale près du camp 3 et, finalement, John Snorri, Pablo Mohr et Ali Sadpara disparaissent alors qu’ils étaient dans le Bottleneck.

Février
Les Hautes-Gorges continuent d’être le théâtre des grandes ascensions. Klondike voit plusieurs répétitions, La Loutre est grimpée comme jamais, mais c’est le duo de Sébastien Morin et Patrice Beaudet qui retient l’attention. 10 ans après une tentative avortée dans La Loutre, la paire en profite pour, entre-autre, faire l’ouverture de 3 nouvelles voies: Le Retour de Pappy, La Goulotte des Tropiques et Passion Hivernale.

Mars
Après que plusieurs illustres grimpeurs s’y soit cassé les dents, Yves Gravelle sort The Widowmaker, un « modeste » V13!

L’action des grosses voies se transportent maintenant dans les Grands Jardins où Louis Rousseau et Jeff Girard ouvrent Baba Yaga, Une voie de 165m avec tous les ingrédients pour une bonne aventure : spindrift, roche lousse et finition à la frontale.

Toujours sur le Gros Bras, Ben Dubois et son partenaire répètent, en condition hivernale, Folie de Jeunesse. Une voie de roche ouverte en 2018 par Péa Paquet et Jacques Lamontagne.

Avril
La nouvelle du printemps est certes l’ouverture du site Chez Roger dans Lanaudière. C’est en fait l’article le plus lu sur Escalade Quebec cette année!

Deux canadiennes, Pascale Marceau et Eva Capozzola, font la première ascension féminine du mont Lucania au Yukon, 3e plus haut sommet du Canada (5226m).

Mai
Francis Lessard, Antoine Guérette et Jean-François Bernier ouvrent l’Odyssée, une nouvelle longue voie trad sur le Gros Bonnet dans Portneuf. Bien que la voie soit dotée d’une cote de 5.10+, les 5 premières longueurs sont sous la cote 5.9, donc accessibles à un grand nombre.

Juin
Jérôme St-Michel « send » le Zombie Roof (5.13a, trad) à Squamish. Son commentaire : « pas aussi le fun que le Toit de Ben, mais agréable quand même ».

Juillet
Une grosse saison prend fin au K2. Beaucoup de « drame » au camp de base autour du rapatriement des corps d’Ali Sadpara, John Snorri et Pablo Mohr. C’est cependant la mort du légendaire Rick Allen qui retient l’attention, alors qu’il tentait l’ouverture d’une nouvelle voie avec Jordi Tosas et Stephan Keck.

Août
Le légendaire Barry Blanchard se blesse grièvement alors qu’il est en visite chez sa fille à Régina. Barry a subi un trauma crânien qui a nécessité plusieurs semaines à l’hôpital et une longue convalescence.

Août c’est aussi la période pour de l’action sur le Cap Trinité où deux nouvelles lignes font leur apparition: Le temps suspendu (A3-, 280m) et Temps libre (5.11d, 260m). Fait à noter, les deux voies partagent le même départ jusqu’à la longueur 4.

Le Temps Libre (5.11d) | Photo: tiré de Facebook.

Septembre
Outre la fermeture définitive de Val Bélair, c’est l’ouverture de Zeste de Bleuet (5.10d, 140m) au Saguenay qui attire l’attention. Visuellement, impossible de manquer la voie tellement elle a été bien brossée par les deux ouvreurs Dane Duplessis et Jonathan Leclerc.

Mentionnons aussi, au passage, le nouveau V15 Low Miall de qui d’autre qu’Yves Gravelle!

Octobre
Petit mois tranquille dans la belle province, mais signalons tout de même la répétition de Metelkova (5.14b) à Baldy par Joseph Skopec.

Novembre
Certes la nouvelle la plus triste pour moi cette année dans le monde de la grimpe, le départ de Claude Bérubé. Un grand pionnier qui aura inspiré plusieurs générations de grimpeurs et grimpeuses. Claude a été un véritable pionnier qui grimpait pour le plaisir de l’aventure et la découverte. On lui doit plusieurs voies mythiques comme La Loutre, Hallunbienbruch et Les Grands Galets.

Annie Chouinard a aussi enchainé sa 3e 5.14 en réussissant Class Act (5.14a) à Riffle Mountain.

Claude Bérubé au sommet de l’Acropole des Draveurs après l’ascension de Sens Unique | Photo: Collection Claude Bérubé

Be the first to comment on "Rétrospective 2021"

Leave a comment