Torn : comment Max Lowe a survécu à la mort de son père Alex

La famille Lowe-Anker sur les flancs du Shishapangma | Photo: Max Lowe

En octobre 1999 l’alpiniste Alex Lowe perdait la vie à la suite d’une avalanche sur les pentes du Shishapangma (8013m) au Népal. Il laissait dans le deuil sa femme Jennifer et trois fils: Isaac, Sam et Max. Ce dernier a réalisé un documentaire intitulé Torn (déchiré) dans lequel il explique le trou béant qu’est de perdre son père dans de telles circonstances.

La trame narrative du film porte essentiellement sur la vision de Max Lowe et sur l’apprentissage de qui était son père. Cet homme qu’il n’avait pas eu le temps de véritablement connaitre. Évidemment, il porte aussi sur ce nouveau père que Max a trouvé en Conrad Anker.

On ne parle pas ici d’un film sur l’alpinisme proprement dit, mais des impacts qu’ont la perte prématurée d’une figure parentale. Max Lowe, 33 ans, brosse un portrait réaliste de son père Alex avec ses forces et ses faiblesses. C’est aussi une leçon de résilience: apprendre à vivre avec la perte de son père en même temps qu’accepter une nouvelle personne comme figure paternelle.

Torn prendra l’affiche sur Disney+ le 4 férvrier 2022.

Be the first to comment on "Torn : comment Max Lowe a survécu à la mort de son père Alex"

Leave a comment