Un Canadien perd la vie sur le Manaslu

Brent Seal

Hier, les médias ont rapporté la mort de Brent Seal, 37 ans, originaire de Vancouver. Seal grimpait des montagnes afin de promouvoir la santé mentale depuis qu’il avait été diagnostiqué avec la schizophrénie en 2007.

Selon les informations, Brent Seal aurait subi un arrêt cardiaque peu de temps après sont départ du camp 4 sur le Manaslu (8163m), soit à environ 7400 mètres. Son corps a été rapatrié à Katmandu.

Selon les autorités népalaises, plus d’une 100e de grimpeurs ont foulé le « sommet » du Manaslu cette saison. Je mets des guillemets car la très grande majorité s’est rendue à l’avant-sommet (8100m). Les derniers 63 mètres impliquent une terrifiante traverse dans la neige molle, avec des cordes fixes, fixées dans… rien. Voyez la vidéo ici-bas de Mingma G.

Be the first to comment on "Un Canadien perd la vie sur le Manaslu"

Leave a comment