Une grimpeuse dans un état critique

Selon le journal La Tribune, une femme de 27 ans de la Rive-Sud de Montréal a reçu une roche d’une 40e de livre sur la tête alors qu’elle grimpait au Lac Larouche. Elle a subi un traumatisme crânien et elle est dans un état critique au Centre Hospitalier de l’Université de Sherbrooke (CHUS).

Selon un témoin, la roche serait tombée d’une hauteur de 15 mètres et aurait frappé la victime directement sur la tête. Malgré qu’elle portait un casque, l’impact a été tel qu’elle s’est effondrée et s’est mise à saigner.

La personne qui m’a fait parvenir cette article me confirme que les roches au site du Lac Larouche sont instables. Il y a environ six ans, une roche était tombée et avait raté de peu un groupe de 8 personnes qui se trouvait au bas de la paroi.

Soyez vigilant et soyer hyper-prudent lorsque vous vous déplacez au sommet des parois.

2 Comments on "Une grimpeuse dans un état critique"

  1. Toujours épeurant de voir des grimpeurs sans casque à Larouche… mélange de beaucoup de roches «libres» en haut du rocher ET beaucoup de trafic en plus (randonneurs et grimpeurs).

    Dans ce cas, son casque lui a surement sauvé la vie.

  2. N’est-ce pas un site fédéré? Ce mur a été purgé il y a quelques années se peut-il? A qui appartient ce site?

Leave a comment