Une longue chute en freesolo ça fait mal

Le 16 avril dernier Kyle Walker s’est élancé en freesolo dans une 5.9+ au Colorado. A une 20e de mètres du sol il s’est retrouvé dans le trouble en déviant, sans le savoir, dans une 5.13+. Après avoir essayé de dégrimper, il a chuté. Résultat? Poignet, 8 côtes et bassin fracturés, un poumon perforé. Walker est demeuré sur place, incapable de bouger, semi-conscient pendant une bonne heure.
Finalement c’est le légendaire Anton Krupicka, qui vit depuis toujours à Boulder, qui a entendu les cris à l’aide de la victime et qui a appelé les secours.

On peut lire tous les détails dans un article publié hier dans Climbing.

La chute est à 46s. Attention, c’est violent!

Be the first to comment on "Une longue chute en freesolo ça fait mal"

Leave a comment